ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletins et Mémoires de la Société d’Anthropologie de Paris

0037-8984
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2010 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 22/1-2 - 2010  - pp.17-23  - doi:10.1007/s13219-010-0007-x
TITRE
De la collaboration à l’affrontement: les relations de Paul Rivet avec la Société d’anthropologie de Paris (1902–années 1930)

TITLE
From cooperation to confrontation: Paul Rivet’s relationship with the Société d’anthropologie de Paris (1902–1930’s)

RÉSUMÉ

L’article étudie les relations complexes que Paul Rivet entretint avec la Société d’Anthropologie de Paris (SAP) entre 1902 et les années 1930. Cet exemple précis reflète plus largement l’évolution du positionnement institutionnel des divers acteurs majeurs du champ anthropologique français et le bouleversement à l’œuvre dans la définition de la science de l’homme, qui se divise en plusieurs disciplines, acquérant chacune une autonomie grandissante, et qui accompagnent ou tentent de résister, avec un succès variable, à la restructuration en cours. En même temps que Paul Rivet devient un acteur majeur du champ anthropologique français, il s’éloigne de la conception de l’anthropologie défendue à la SAP, qui privilégie dans la pratique l’anthropologie physique et l’anthropométrie, au détriment de l’ethnographie. Il impose de nouveaux acteurs institutionnels dans le champ de la science de l’homme et de nouvelles missions à une discipline qu’il prend soin de débaptiser — l’anthropologie devient ethnologie — pour affirmer ses ambitions.



ABSTRACT

This article deals with the complex relationship between Paul Rivet (1876–1958), the founding father of French ethnology with Marcel Mauss, and the Société d’anthropologie of Paris (SAP) from 1902 to the 1930s. More generally, this example shows the evolution of the institutional positioning of the different great protagonists of the French anthropological field and the upheaval in the definition of the science of man which was being divided into several disciplines that acquired a growing autonomy. As Paul Rivet became a leading figure, he increasingly kept himself away from the idea and the practice of anthropology the SAP supported because it favored anthropometry and physical anthropology to the detriment of ethnography. He even changed the name of the discipline — anthropology became ethnology — giving it new missions and took a very active part in the creation and direction of several new institutions (Institute of Ethnology, Museum of Man) that were to dominate the older ones.



AUTEUR(S)
C. LAURIÈRE

Reçu le 23 mars 2009.    Accepté le 14 décembre 2009.

MOTS-CLÉS
Paul Rivet, Société d’anthropologie de Paris, Histoire de l’anthropologie, Races, Métissage

KEYWORDS
Paul Rivet, Société d’anthropologie de Paris, History of Anthropology, Races, Interbreeding

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (112 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier