ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletins et Mémoires de la Société d’Anthropologie de Paris

0037-8984
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2010 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 22/3-4 - 2010  - pp.117-144  - doi:10.1007/s13219-010-0016-9
TITRE
Les sépultures de sujets périnatals du Vicus de Falacrinae (Cittareale, Italie). Évidences anthropologiques du rituel des suggrundaria

TITLE
The burials of perinatal subjects from the Vicus of Falacrinae (Cittareale, Italy). Anthropological evidences of the suggrundaria ritual

RÉSUMÉ

Le long des murs des habitations attenantes au sanctuaire de Falacrinae, neuf sépultures d’enfants ont été mises au jour. Toutes étaient des inhumations primaires à l’intérieur de fosses, certaines étant recouvertes par des tegulae; à l’exception d’une qui correspond à un dépôt secondaire qui se trouvait à l’intérieur d’un vase. L’exhumation méthodique et l’analyse anthropologique des restes ont permis de connaître les caractéristiques des squelettes et de déterminer leur âge comme périnatal. La découverte de ces sépultures révèle la pratique d’un rituel particulier appelé suggrundaria (Fulgence), selon lequel les très jeunes enfants décédés ne pouvaient être traités normalement, ni recevoir les rites et cérémonies établis. Il est ainsi fait référence au fait que les enfants de moins de 40 jours ne pouvaient être incinérés et que leurs corps étaient trop petits pour que leurs sépultures soient considérées comme des tombes.



ABSTRACT

Along the walls of the habitations adjoining the sanctuary of Falacrinae, nine burials of children were found. All were primary burials inside pits, some being covered by tegulae; except for one which corresponds to a secondary deposition inside a vase. The methodical exhumation and the anthropological analysis of the skeletal remains have permitted to know the characteristics of the skeletons and to determine their age as perinatal. The discovery of these burials reveals the practice of a particular ritual called suggrundaria (Fulgentius), according to which very young dead children could not be buried normally, nor receive the rites and ceremonies established. It refers to the fact that children of less than 40 days could not be incinerated; their bodies were too small so that their burials were regarded as tombs.



AUTEUR(S)
Ll. ALAPONT MARTIN, C. BOUNEAU

Reçu le 8 juillet 2009.    Accepté le 30 avril 2010.

MOTS-CLÉS
Falacrinae, Inhumation domestique, Périnatals, Rituel, Suggrundaria

KEYWORDS
Falacrinae, Domestic burial, Perinatal, Ritual, Suggrundaria

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (3,50 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier