ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletins et Mémoires de la Société d’Anthropologie de Paris

0037-8984
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2010 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 23/1-2 - 2011  - pp.70-82  - doi:10.1007/s13219-011-0033-3
TITRE
Paléoépidémiologie à Panamá Viejo, l’état sanitaire des habitants précolombiens et coloniaux: une étude préliminaire

TITLE
Paleoepidemiology of pre-Columbian and Colonial Panamá Viejo: a preliminary study

RÉSUMÉ

Panamá Viejo, un site côtier sur le Pacific panamien, a été occupé entre le 850 et le 1200 après J.-C. et à partir de l’arrivée des européens en 1519 jusqu’au 1671 après J.-C. Nous avons observé et recensé les anomalies osseuses des séries ostéologiques issues du site de la période antérieure au contact européen ainsi que de la période postérieure. Leurs fréquences ont été calculées selon l’observabilité. Plusieurs changements osseux entre les deux périodes ont été repérés en ce qui concerne les MOA (marqueurs osseux d’activité), la MAD (maladie articulaire dégénérative), l’hyperostose poreuse, le trauma et les changements classés comme « culturels ». Cependant, des différences significatives ont été trouvées seulement pour les hyperostoses poreuses et pour les anomalies dites « culturelles ». D’autres études et notamment l’élargissement de la série devraient éclaircir l’impact du contact européen dans cette région.



ABSTRACT

Panamá Viejo, a coastal site in the Panamanian Pacific, was occupied from ca. AD 850 to 1200 and from the arrival of the Europeans in AD 1519 to 1671. This paper describes the bone anomalies observed and recorded in the pre- and post-contact skeletal series from the site. The bone anomaly frequencies were calculated, taking their observability into account. A number of changes were found between the two periods, concerning MSM (Musculoskeletal Stress Markers), DJD (Degenerative Joint Disease), porotic hyperostosis and trauma, as well as changes that are classified as ‘cultural’. However, these differences were significant only in the case of porotic hyperostosis and the ‘cultural’ anomalies. Further investigations using an enlarged series should clarify the impact of European contact in this region.



AUTEUR(S)
C.M. ROJAS-SEPÚLVEDA, J. RIVERA-SANDOVAL, J.G. MARTÍN-RINCÓN

MOTS-CLÉS
Bioarchéologie, Gran Darién, Paléopathologie, Précontact, Postcontact

KEYWORDS
Bioarchaeology, Gran Darién, Paleopathology, Pre-contact, Post-contact

LANGUE DE L'ARTICLE
Anglais

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (348 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier