ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletins et Mémoires de la Société d’Anthropologie de Paris

0037-8984
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2010 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 23/3-4 - 2011  - pp.152-175  - doi:10.1007/s13219-010-0026-7
TITRE
La population du site de la place de l’Egalité à Sainte-Colombe (Rhône) : un cas archéologique de Collegia à vocation funéraire de l’antiquité tardive ?

TITLE
The population of the funerary site of « place de l’Égalité » (Sainte-Colombe, Rhône): an archaeological example of funerary Collegia of late antiquity?

RÉSUMÉ

Longtemps considérée comme une période perturbée, l’Antiquité tardive apparaît aujourd’hui comme une époque riche de changements et d’influences mêlées, induisant des problématiques d’études multiples. Ces particularités se traduisent notamment par des spécificités dans les traitements funéraires. Afin de les restituer au mieux, une étude à la fois biologique, topographique, archéologique et historique s’impose. Les recherches récentes menées sur le site de la place de l’Égalité (Sainte-Colombe, Rhône) illustrent cette approche pluridisciplinaire. L’échantillon de population adulte issu des fouilles du site révèle un profil démographique anormal, où les sujets jeunes et les sujets féminins sont fortement sous-représentés. L’examen des données issues de la fouille nous a permis d’identifier une organisation de l’espace funéraire en groupes de sépultures distincts, au nombre de six, et une volonté de faciliter l’implantation de ces groupes dans les zones libres de vestiges antérieurs. L’étude simultanée de ces différents types de données nous permet d’approcher le fonctionnement de la nécropole et la population inhumante, et converge vers l’hypothèse de Collèges à vocation funéraire, directement hérités de la tradition romaine. Fonctionnant durant les IVe et Ve siècles, cette occupation funéraire cesse avant la fin du Ve siècle, peut-être à la faveur de l’installation à proximité d’un monastère de femmes, qui aurait entraîné, comme nombre d’autres établissements nouvellement fondés, le déplacement du lieu de sépultures, dans un contexte chronologique plus tardif où l’Église chrétienne est devenue dominante.



ABSTRACT

Long thought of as a time of social upheaval, Late Antiquity seems rather to have been a period of wide-ranging social change with multiple influences coming into play. These circumstances raise a great many topics for investigation, such as various specific burial characteristics that can only be accounted for through a combination of biological, topographical, archaeological and historical approaches; this implies numerous problematics of study for the period. These multiple influences affect funeral treatments of which the study requires numerous approaches: historical, archaeological, anthropological, and biological. Recent research at the “Place de l’Égalité” burial site (in Sainte-Colombe in the Rhône département) illustrates this holistic approach and provides some interesting insights. The mortality profile for this site shows an abnormal lack of adult females and a smaller proportion of young adults than one would expect from the demographic profiles of Antiquity. Our examination of the archaeological data reveals six distinct burial groups and a preference for burying these groups in places without any earlier vestiges. The simultaneous analysis of these different types of data produced an approach to the organization of the burial site and suggests that these groupings may relate to the existence of Collegia, “funeral colleges”, that were a direct legacy of Roman society. The site contains burials from the 4th and a part of the 5th centuries but was abandoned before the end of the 5th century, possibly to make way for a nunnery established nearby. This, like many other new religious edifices, may have displaced the burial site at a later stage when Christianity had become dominant.



AUTEUR(S)
G. GRANIER, B. HELLY, B. BIZOT, M. SIGNOLI

Reçu le 12 avril 2010.    Accepté le 18 octobre 2010.

MOTS-CLÉS
Archéoanthropologie funéraire, Antiquité tardive, Vienne, Collèges funéraires

KEYWORDS
Archaeological anthropology, Late antiquity, Vienne, Funerary Collegia

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (975 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier