ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletins et Mémoires de la Société d’Anthropologie de Paris

0037-8984
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2010 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 23/3-4 - 2011  - pp.200-211  - doi:10.1007/s13219-011-0034-2
TITRE
Les incursions musicales et intellectuelles du compositeur Camille Saint-Saëns dans l’évolutionnisme

TITLE
Camille Saint-Saëns: a musical and intellectual journey through the Theory of Evolution

RÉSUMÉ

L’adhésion du compositeur Camille Saint-Saëns (1835–1921) aux thèses évolutionnistes héritées de Charles Darwin ainsi que son intérêt pour la paléontologie le conduisent à intégrer dans sa musique, en particulier dans le Carnaval des animaux (1886) et dans son oratorio Le Déluge (1876), une multitude d’allusions au transformisme qui conçoit l’anthropogenèse et la cosmogonie indépendamment du discours religieux traditionnel. Le scientisme et le positivisme du compositeur débouchent sur l’idée que la science de la composition musicale est révélatrice du niveau d’évolution culturelle atteint par les différents peuples qui composent l’humanité. Suivant la thèse développée par François-Joseph Fétis, Saint-Saëns pense que la maîtrise de l’harmonie chère à la musique occidentale démontre la supériorité du degré de développement atteint par l’homme européen. L’évolutionnisme culturel dont il se réclame n’est donc pas sans conséquence sur sa vision de l’altérité ethnique. Sa participation à la construction d’un imaginaire orientaliste typique du XIXe siècle trouve enfin des résonances politiques dans la justification de la colonisation.



ABSTRACT

The composer Camille Saint-Saëns (1835–1921) was a supporter of Charles Darwin’s theory of evolution and took a lively interest in Palaeontology. This is reflected in his musical works such as Carnival of the animals, 1886, or his oratorio Le Déluge, 1876, which abound with allusions to Lamarckian ideas on the transformation of species, where cosmogony and the making of humankind are considered independently of the traditional religious discourse. The composer’s scientism and positivism led him to the idea that the science of musical composition among the world’s different peoples reveals their level of cultural evolution. Following the ideas of François-Joseph Fétis, Saint-Saëns believed that mastery of the harmonies so prized in Western music demonstrated the superior development of the European man. The theory of cultural evolution he called upon therefore had a bearing on his view of ethnic differences. Ultimately, the composer’s involvement in building up the exotic imagery that typified the 19th century is echoed in the arguments used to justify the politics of colonialism.



AUTEUR(S)
S. LETEURÉ

Reçu le 18 mai 2010.    Accepté le 21 février 2011.

MOTS-CLÉS
Évolutionnisme culturel, Ethnomusicologie, Paléontologie, Déluge, Harmonie, Exotisme

KEYWORDS
Theory of cultural evolution, Ethnomusicology, Palaeontology, the Flood, Harmony, Exoticism

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (204 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier