ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletins et Mémoires de la Société d’Anthropologie de Paris

0037-8984
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2010 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 24/3-4 - 2012  - pp.152-166  - doi:10.1007/s13219-012-0057-3
TITRE
Le dénombrement des sujets immatures dans les sépultures collectives : l’exemple néolithique de « La Truie Pendue » (Passy, Yonne)

TITLE
Determining the age composition of the immature population in mass graves: a Neolithic example from the “Truie Pendue” site at Passy (Northern France)

RÉSUMÉ

L’examen des restes immatures de la sépulture collective néolithique récent de « La Truie Pendue », située à Passy dans le département de l’Yonne, a permis de développer une méthode de dénombrement des sujets immatures adaptée à une sépulture collective comprenant de nombreux restes fragmentés. En plus d’une estimation du nombre minimum de sujets immatures, cette méthode propose une répartition par classe d’âge de cette population immature. Les perspectives offertes pour appréhender la place des enfants dans les sépultures collectives néolithiques et dans ces sociétés se trouvent multipliées. Ainsi, les résultats obtenus pour « La Truie Pendue » ont permis de mettre en oeuvre une étude du recrutement qui semble indiquer que les sujets immatures ont eu accès à la sépulture dans des proportions compatibles avec un schéma de mortalité « naturelle ».



ABSTRACT

In this article, we describe a method to estimate the minimum number of immature individuals (MNI) in fragmentary and commingled skeletal assemblages. The method uses the principles of exclusion traditionally used in anthropological studies: overlapping bone and age-related size. We applied these principles to the anatomical features of bones and then to complete skeletons to estimate the MNI. By calculating the MNI with this protocol, we were also able to assess the age composition of the sample. Our analysis of the immature skeletal assemblage from the Neolithic mass grave known as “La Truie Pendue” (at Passy in Northern France) showed that the sample was made up of 30 infants. However, MNI estimations are limited by the lack of reliable methods to assess the ages of fragmentary immature remains. Having estimated the MNI and age composition of this assemblage, we were then able to conduct a palaeodemographic analysis. This showed that the age-specific mortality estimated at “La Truie Pendue” tallies with natural mortality. This might suggest that at least some immature individuals were buried in a mass grave as the adults were. However, only by studying other Neolithic mass graves will we be able to offer a hypothesis for the funerary and social treatment of children during the Neolithic.



AUTEUR(S)
A. DESBAT, S. ROTTIER, H. COQUEUGNIOT, S. THIOL

Reçu le 24 avril 2011.    Accepté le 6 décembre 2011.

MOTS-CLÉS
Sujets immatures, NMI, Sépulture collective, Néolithique

KEYWORDS
Immature, MNI, Mass grave, Neolithic

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,0 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier