ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletins et Mémoires de la Société d’Anthropologie de Paris

0037-8984
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2010 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 24/3-4 - 2012  - pp.167-178  - doi:10.1007/s13219-012-0059-1
TITRE
Nouvelles données sur les inhumations ad sanctos à l’époque moderne en milieu rural : le cas de l’église Saint-Pierre de Moirans (Isère)

TITLE
New insights into early modern rural ad sanctos burials: the case of the church of Saint-Pierre de Moirans (Isere, France)

RÉSUMÉ

Les textes datés de l’époque moderne évoquant la mort traitent peu des pratiques funéraires et de la gestion de l’espace sépulcral en milieu rural. L’étude archéo-anthropologique réalisée sur les inhumations de l’église Saint-Pierre de Moirans a permis d’effectuer des comparaisons entre différentes chapelles (secteurs I, II, III, IV) et le choeur (secteur VII) du point de vue du recrutement et des pratiques funéraires (mode d’inhumation et organisation de l’espace). L’analyse du recrutement funéraire, réalisée sur les individus provenant des sépultures puis intégrant les os issus du comblement, indique que le profil de mortalité est conforme au schéma de mortalité archaïque dans les secteurs I, II et IV. Dans ces chapelles du collatéral nord, les enfants (même ceux décédés en période périnatale) étaient inhumés avec les adultes et les adolescents. Ce résultat soutient l’hypothèse de chapelles familiales, attestées dans les textes pour celle du secteur IV. Une autre chapelle se distingue par une prédominance masculine. Il est attesté par les textes qu’il s’agit du lieu de sépulture de la confrérie des pénitents. Quant au choeur, il n’était pas destiné uniquement au clergé, puisque des femmes et des enfants de tous âges y étaient inhumés. Certaines règles telles que l’orientation de la tombe et l’inhumation en cercueil bien qu’homogènes sont parfois contournées à des fins pratiques liées à la gestion de l’espace ou au statut social du défunt.



ABSTRACT

Early modern historical texts do not provide detailed information on funerary practices and the management of burial spaces in rural areas. The anthropo-archaeological study carried out on burials at the church of Saint-Pierre de Moirans produced comparative analyses of paleodemography and mortuary practices (inhumation type and spatial organization) in several chapels (Sectors I, II, III and IV) and in the choir (Sector VII). The paleodemographic analysis conducted on individuals from graves and on bones from the grave fill indicates that the pattern of mortality is similar to an archaic (i.e. pre-Jennerian) mortality pattern in Sectors I, II and IV. In these chapels in the north aisle, children (including perinatal deaths) were buried alongside adults and adolescents. This finding supports the hypothesis that these areas served as family chapels, for which there is also textual evidence for Sector IV. One chapel differs from the others in the predominance of males. Several texts support an interpretation of this chapel as having served for burials of the Brotherhood of the Penitents. As for the choir, it was intended not only for the clergy but also for women and children of all ages who were found buried there. Some uniform practices, such as the orientation of the tomb and burial in coffins were sometimes adjusted for practical reasons of space management or in acknowledgement of the social status of the deceased.



AUTEUR(S)
F. DIVERREZ, M. POULMARC’H, A. SCHMITT

Reçu le 25 mars 2011.    Accepté le 9 janvier 2012.

MOTS-CLÉS
Sépulture ad sanctos , Recrutement funéraire, Traitement funéraire, NMI, Chapelles familiales, Époque moderne

KEYWORDS
Burial ad sanctos , Funerary selection, Funerary treatment, MNI, Family chapels, Early modern era

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (591 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier