ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletins et Mémoires de la Société d’Anthropologie de Paris

0037-8984
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2010 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 25/3-4 - 2013  - pp.190-207  - doi:10.1007/s13219-012-0070-6
TITRE
Gestion singulière des morts au sein d’un petit ensemble de tombes du Bronze ancien à Valros (Hérault)

TITLE
Singular burial practices in a small group of early Bronze Age graves at Valros (Hérault, France)

RÉSUMÉ

Lors des fouilles préventives du tronçon Pézenas-Béziers de l’A75 en 2007, parmi les témoins du Bronze ancien mis au jour, a pu être étudié un ensemble de sépultures tout à fait remarquable, comprenant un coffre en pierre et quatre fosses dont trois de nature sépulcrale. Cette découverte, tant du fait des gestes identifiés que de la nature et de l’organisation des structures funéraires, apporte un nouvel éclairage sur les pratiques mortuaires des communautés du Bronze ancien en Languedoc dont la documentation reste encore très lacunaire. Si le coffre de pierre ne contenait les ossements que d’un seul individu, les fosses ont, quant à elles, livré les restes de plusieurs sujets. L’étude archéoanthropologique de ces dépôts a mis en évidence l’existence d’éléments en matière périssable disparus mais aussi des manipulations d’ossements. L’analyse de ces dernières a permis d’identifier des gestes particuliers. Bien que les données biologiques concernant les inhumés restent succinctes, en raison d’une mauvaise conservation des ossements, il a cependant été possible d’aborder la question des relations entre les différentes structures au sein de l’ensemble et, plus généralement, du mode de gestion particulier qu’a connu ce petit groupe de tombes.



ABSTRACT

During preventive archaeological digs in 2007 along the Pézenas-Béziers section of the future A75 motorway, a complete and remarkable group of graves were discovered among the evidence of early Bronze Age occupation. This consisted of a stone-lined grave and at least three burial pits. Through the practices identified and the nature and spatial organization of the burial structures, this discovery has shed new light on the early Bronze Age burial customs in the Languedoc. The stone burial cist contained only a single individual, but the three pits contained the remains of several individuals. Our archaeological and anthropological studies of these deposits brought out evidence of perishable items that have disappeared, and also of bone manipulations. Analyses of the latter identified a number of singular practices. Although there is little biological information as the bones are poorly preserved, the remains enabled us to investigate the relationships between the different structures in the burial group and, more generally, its particular pattern of organization. This discovery has brought new data on the variety of early Bronze Age burial practices, which are still poorly documented.



AUTEUR(S)
Y. GLEIZE, G. LOISON, R. MARSAC

Reçu le 10 octobre 2011.    Accepté le 2 octobre 2012.

MOTS-CLÉS
Bronze ancien, Coffre de pierre, Architecture en bois, Gestes funéraires

KEYWORDS
Early Bronze Age, Cist, Perishable structures, Burial practices

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (964 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier