ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletins et Mémoires de la Société d’Anthropologie de Paris

0037-8984
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2010 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 25/3-4 - 2013  - pp.127-146  - doi:10.1007/s13219-012-0076-4
TITRE
Nouvelles données sur l’édification des molaires et l’estimation de l’âge dentaire des enfants par imagerie médicale et 3D : apports et perspectives

TITLE
New data on the development and age estimations of molars in children, using medical and 3D imaging: contributions and perspectives

RÉSUMÉ

Les méthodes d’estimation de l’âge des enfants se fondent sur des référentiels pouvant être biaisés. L’évolution technologique aidant, l’imagerie médicale et 3D peuvent être utilisées pour améliorer ou développer des méthodes moins subjectives. Ces nouvelles approches conduisent également à identifier de nouveaux critères d’estimation de l’âge au décès. Aussi, pour en proposer, il est essentiel de s’appuyer sur un échantillon de référence, dont il faut connaître les caractéristiques et qui offre un aperçu de la variabilité populationnelle. Cette variabilité, comparée à celle des taxons fossiles, permet d’apporter de nouvelles informations sur le développement dentaire de ces derniers et d’approfondir la réflexion sur l’estimation de l’âge des sujets immatures en général et des fossiles en particulier. En effet, à travers cette étude, nous nous proposons de fournir des améliorations méthodologiques aux méthodes de Moorrees et al. 1963a, b et de proposer de nouvelles pistes dans l’estimation de l’âge des enfants grâce à l’imagerie médicale et 3D à travers les volumes dentaires. Une première application de ces propositions à l’enfant néanderthalien Châteauneuf 2 a été effectuée. Elle rend compte de l’importance des critères sélectionnés pour l’estimation de l’âge, produisant des écarts plus importants que pour des enfants modernes. De plus, elle met en avant le développement différentiel des premières molaires permanentes entre les deux arcades dentaires.



ABSTRACT

Age estimation methods vary considerably and are based on reference frameworks that may be biased. New technologies, including medical and 3D imaging, are contributing to the development of improved and less subjective methods, and can identify new characteristics to support estimations of age at death. The use of a reference sample with known characteristics (origin, age, sex, etc.) is essential to develop new standards for age estimation. Comparing variability within a well characterized sample with the variability of fossil specimens provides new information on dental maturation and further insights for juvenile age estimation. Here, we propose an improvement to the juvenile age estimation methods of Moorrees et al. based on dental volumes derived from medical and 3D imaging. Its initial application to the Châteauneuf 2 Neanderthal child demonstrated the importance of the criteria selected for age estimation, which produced larger differences than in modern children, and brought out differences between the two arches in the rate of maturation of the first permanent molars.



AUTEUR(S)
A. COLOMBO, H. COQUEUGNIOT, B. DUTAILLY, P. DESBARATS, A.-M. TILLIER

Reçu le 19 octobre 2011.    Accepté le 5 octobre 2012.

MOTS-CLÉS
Scanners CT, Test des méthodes de Moorrees et al., Estimation de l’âge, Volumes dentaires, Développement dentaire, Néanderthalien

KEYWORDS
CT-scans, Test of Moorrees et al. methods, Age estimation, Teeth volumes, Dental maturation, Neanderthal

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (369 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier