ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletins et Mémoires de la Société d’Anthropologie de Paris

0037-8984
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2010 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 26/1-2 - 2014  - pp.78-87  - doi:10.1007/s13219-013-0082-x
TITRE
La nécropole Néolithique de Skhirat (Maroc) : caractérisation de la population inhumée et organisation spatiale

TITLE
The Neolithic necropolis of Skhirat (Morocco): sample identification and spatial organisation

RÉSUMÉ

La nécropole néolithique de Skhirat, découverte en 1980, est le plus important ensemble funéraire connu du néolithique moyen du Maroc septentrional. Incluse dans un cordon littoral récent de la façade atlantique, elle est composée de 87 tombes primaires et de 14 dépôts mobiliers, représentant une opportunité unique de discuter le fonctionnement d’une nécropole néolithique, tant au niveau de la composition de l’échantillon inhumé que de l’organisation spatiale. L’analyse du recrutement funéraire montre une absence de sélection pour les individus non-adultes, avec une représentation tout à fait compatible avec une démographie naturelle, ce qui est exceptionnel pour cette période. En revanche, pour l’échantillon « adultes », un recrutement particulier est démontré, privilégiant notamment les femmes jeunes. L’organisation spatiale, objectivée par une analyse statistique, témoigne d’un souci de regroupements des enfants décédés en bas âge (avant un an) et de leur éloignement par rapport aux hommes adultes et aux adolescents. Cela suggère que ces très jeunes enfants faisaient l’objet d’un statut particulier.



ABSTRACT

The Neolithic necropolis of Skhirat, discovered in 1980, is the most significant known Middle Neolithic burial site in Northern Morocco. The necropolis is located on a recent sandbar on the Atlantic seaboard. It contains 87 primary graves and 14 artefact deposits, which provide a unique opportunity to discuss the organisation of a Neolithic necropolis, in terms of both sample composition and spatial organisation. Analysis of the non-adult skeletal remains shows no selection according to age and an age distribution entirely consistent with a natural demographic pattern, which is exceptional for the period. However, the adult sample reveals a particular pattern in which young women are over-represented. Regarding spatial organisation, statistical analysis shows that infants less than one year old tend to be grouped together, at a distance from adult men and adolescents, suggesting that very young children had a particular status.



AUTEUR(S)
J.P. LACOMBE, J.P. DAUGAS, P. MURAIL, D. COCHARD, F.Z. SBIHI-ALAOUI

Reçu le 22 août 2012.    Accepté le 24 janvier 2013.

MOTS-CLÉS
Néolithique, Skhirat, Maroc, Espace funéraire, Statistique spatiale, Statut individuel

KEYWORDS
Neolithic, Skhirat, Morocco, Necropolis, GIS, Social status

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (518 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier