ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletins et Mémoires de la Société d’Anthropologie de Paris

0037-8984
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2010 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 26/1-2 - 2014  - pp.1-22  - doi:10.1007/s13219-013-0089-3
TITRE
Les exostoses orales : bilan de deux siècles de recherches

TITLE
Oral exostoses: An assessment of two hundred years of research

RÉSUMÉ

Les exostoses orales, aussi dénommées tori, sont considérées comme des variations anatomiques non métriques du crâne humain. Bien qu’elles aient été largement étudiées depuis leur première description, sur différents matériels et différentes populations, elles apparaissent toujours comme une caractéristique anatomique mal comprise. Elles sont de forme et taille variables et leur prévalence fluctue entre populations, bien qu’aucune sélection populationnelle claire ne puisse être affirmée. Le lien au sexe et à l’âge est toujours débattu et leur étiologie reste à ce jour inconnue. Pourtant, les exostoses orales sont souvent utilisées en tant que caractères discrets crâniens dans l’étude des distances populationnelles. De plus, le large éventail de protocoles d’étude peut aussi expliquer l’hétérogénéité des observations. Ainsi, nous proposons une revue détaillée de la littérature pour faire le bilan des connaissances actuelles sur les exostoses orales et suggérer quelques nouvelles approches pour leur étude.



ABSTRACT

Oral exostoses, also called tori, are considered as non-metrical anatomical variants of the human skull. Although oral exostoses have been extensively studied in various materials and populations since they were first described, they are still a poorly understood anatomical feature. They vary in size and shape and their prevalence fluctuates according to the population, although no obvious population-based selection can be put forward. Their relationship with age and sex is still in debate and their etiology remains unknown. Despite this, they are often included in trait lists for assessments of distances between populations. Furthermore, there is a wide range of study protocols that may also account for the heterogeneity of observations. A detailed review of the literature is proposed here to assess current knowledge on oral exostoses and highlight new possibilities for their study.



AUTEUR(S)
A. LÉONARD, P. BAYLE, P. MURAIL, J. BRUZEK

Reçu le 6 mai 2013.    Accepté le 2 septembre 2013.

MOTS-CLÉS
Exostoses orales, Torus mandibularis , Torus palatinus , Variabilité populationnelle, Incidence

KEYWORDS
Oral exostoses, Torus mandibularis , torus palatinus , Population variability, Incidence

LANGUE DE L'ARTICLE
Anglais

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (359 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier